ven. Nov 22nd, 2019

Bouttola

L'actualité du football en Algérie

LFP – Réunion du bureau de Ligue : Medouar appréhende la suite du championnat

Abdelkrim Medouar

Abdelkrim Medouar

Partager c'est aimer !

L e bureau exécutif de la Ligue de football professionnel (LFP) a tenu, lundi dernier, une réunion ordinaire à Alger, sous la présidence de Abdelkrim Medouar, pour faire le point de la situation après le démarrage des championnats des Ligues 1 et 2 et débattre des affaires non encore assainies.

Les points culminants de cette réunion ont été sans doute les droits de télévision et le contrat de sponsoring liant la LFP à l’opérateur de la téléphonie mobile, Mobilis. Le président de la LFP a indiqué que «les arriérés de l’EPTV ont été honorés.

La LFP et l’ENTV se sont entendu pour signer, dans les prochains jours, une convention pour les trois années à venir. La LFP a défini les nouvelles quotes-parts des clubs provenant des retransmissions de la télévision», annonce un communiqué de la LFP sur son site officiel. Concernant la relation avec Mobilis, Medouar s’étonne «du silence total de l’entreprise téléphonique» et affirme que la LFP «a décidé de lancer, à partir de la semaine prochaine, un avis d’appel d’offres pour le naming du championnat».

Par ailleurs, le président de la LFP a noté avec satisfaction le démarrage des championnats professionnels en dépit de la situation financière difficile de certaines formations et les réserves formulées par la commission d’audit concernant les stades de quatre clubs.

En effet, Abdelkrim Medouar annonce que quatre clubs (USMBA, USM Annaba, MCS et USMH) n’ont pas encore bénéficié de licences pour les nouvelles recrues en raison des dettes et les invite à assainir leur situation financière vis-à-vis de la Chambre de résolution et de litige (CRL). Le président de la LFP a également énuméré les stades qui présentent des insuffisances (ASAM, USMH, RCA et ABS), tout en accordant un délai aux clubs concernés pour doter leur stade de toutes les commodités nécessaires afin de se conformer aux règlements généraux.

Dans la foulée, le premier responsable du football professionnel «appréhende la suite de la programmation chargée de plusieurs rendez-vous internationaux des clubs et des sélections nationales, sans parler des données et des contraintes indépendamment de la Ligue».

Devant cette situation, l’orateur annoncera que «La LFP essayera de trouver les meilleures formules pour assurer un calendrier cohérent sans porter préjudice à aucun club». A noter que sept clubs algériens sont engagés dans les compétitions internationales et que les équipes nationales (A’ et U23) sont appelées à disputer respectivement des matches qualificatifs pour le CHAN-2020 et la CAN-2019.

 

© Bouttola 2003-2019. Tous droits réservés. | Bouttola by Kameleon Méedia.